Two Door Cinema Club - Gameshow le nouvel album du groupe qui résonne toujours et encore dans nos têtes
Auteur: Antoine L.
Date: 14/02/17
Two Door Cinema Club - Gameshow
le nouvel album du groupe qui résonne toujours et encore dans nos têtes

Il y a certaines histoires d'amours que l'on n'oublie pas du jour au lendemain, et celle que je vais vous raconter en ce jour de Saint-Valentin en est une plutôt troublante. 

Elle démarrait ici même, sur empreintes-digitales.fr, en 2010 avec la présentation de Tourist History, album touchant d'un groupe nord-irlandais inconnu au bataillon, qui, après quelques productions dans son garage, a finalement traversé la Manche.

Retour sur cette aventure TDCC à l'occasion de la tournée de présentation du nouvel album, où le groupe fera une halte à Paris le 27 février 2017 au Casino de Paris, après un dernier passage au Zenith en 2015 qui nous avait laissé quelques frissons.

 


En 2010, alors tout jeune reporter/blogger, je partais pour l'une de mes premières aventures sur les routes d'Europe pour couvrir festivals et soirées. Et au premières lueurs de l'été, je prenais la direction cette année-là, des Eurockéennes de Belfort. Comme tous les fans de musique de l'époque, suivant les aventures de Kitsuné de près ou de loin, j'avais finalement acheté, après l'avoir leaké sur ce gracieux espace de communication qu'est l'Internet, le 1ère album de TDDC, Tourist History, que j'écoutais en boucle dans ma piole d'étudiant. 

 

Ce festival fut l'occasion, non sans appréhension, de rencontrer le trio, alors en pleine ascension pour lui poser quelques questions, dont vous pouvez relire la transcription ici: http://www.empreintes-digitales.fr/index.php?post=1486. Tourist History fut largement repris dans la presse, dans les spots de pubs, les radios et autres clubs avec les cartons qui résonnent encore de temps à autres : Cigarettes In The Theatre, Come Back Home, Do You Want It All?, Something Good Can Work, I Can Talk, Undercover Martyn, What You Know ou encore Costume Party.

 

Le fougue de ce 1ere album, restera gravée en moi pour encore quelques années, et chaque fois que je le réécoute, c'est toujours le même sentiment de bonheur qui rejailli en moi.

 



Festival après festival, la performance live du groupe, déjà prenante, s'améliore et devient d'une rare intensité. Et après une deux années passées à tourner dans tous les coins de la planète, le groupe était finalement revenu encore plus fort avec un deuxième album : Beacon. Cet album a vraiment été celui de la confirmation pour le trio, pusiqu'après un album qui avait connu le succès de Tourist History, il est toujours difficile de rebondir. Avec Beacon, le groupe a certainement assis sa base de fans pour de bon, et j'ai à titre personnel compris que j'irai encore longtemps voir des concerts de Two Door Cinema Club.

 
L'album a notamment séduit les fans avec les cartons Next Year, Handshake, Wake Up, Sun, Someday, Sleep Alone. Reprenant les mêmes ingrédients qui avaient fait le succès du premier opus, le groupe nord-irlandais avait néanmoins réussi à introduire de nouvelles sonorités plus électrique et plus rock, prenant un virage un peu moins pop que sur l'exercice précédent. A la différence du 1er album produit par Eliot James et Philippe Zdar, Beacon a été enregistré à Los Angeles par le producteur Jacknife Lee (The Black Keys, U2, R.E.M., Robbie Williams, Snow Patrol, Bloc Party, AFI, The Hives, Weezer, One Direction, Silversun Pickups, Editors, ou Taylor Swift) directement dans son home studios.


Puis une nouvelle page se tourne en 2016 avec la sortie de Gameshow. Alex Trimble, Kevin Baird et Sam Halliday, prennent la décision de faire une pause de trois ans, qui a permis à chacun de découvrir sa propre identité. Dispersés dans leurs foyers à travers le monde, Portland pour Alex, Los Angeles pour Kevin et Londres pour Sam. Le groupe a d’abord commencé à échanger des pensées et des idées qui les avaient excités lors de leur pause par e-mail.
 
Puis le groupe s’est réuni à nouveau à Los Angeles avec le célèbre producteur Jacknife Lee (REM, U2, Bloc Party), pour enregister leur nouvel album « Gameshow », un mélange de différents styles, influencé par Prince, Chic, entre néo-soul et modern-pop. Le style TDCC est toujours là, mais on sent que les influences sont différentes. Avec "Are We Ready" et "Bad Decision", le groupe renoue avec les tubes que les fans attendaient.
 
Alors s'agit-il de l'album de la maturité pour le groupe? Peut-être bien, mais nous attendons avec impatience le concert du 27 pour en parler, car Two Door Cinema Club se vit en live plus encore que sur sa chaine hifi! On vous donne rendez-vous au Casino de Paris!