TORUK Dans un autre monde
Auteur: Mickael Sultan
Date: 24/12/15
TORUK
Dans un autre monde

Il est 19h30, la foule s’empresse de rejoindre les entrées du Centre Bell de Montréal pour découvrir, en première mondiale, la nouvelle création de la troupe du cirque du Soleil « Toruk, le premier envol», inspiré du film à succès « Avatar » de James Cameron. 

 

 

 

Toruk est un conte, qui se déroule dans un monde imaginaire, des milliers d’années avant l’intrigue du film Avatar. Un narrateur "na'vi" et quelques personnages attachants nous font planer, le temps de leur voyage initiatique.

Lorsqu’une catastrophe menace de détruire l’arbre des âmes, Ralu et Entu, deux garçons omaticaya au seuil de l’âge adulte, décident courageusement de prendre les choses en main. En apprenant que le toruk pourrait les aider à sauver l’arbre des âmes, ils se mettent en route, en compagnie de leur nouvelle amie Tsyal, vers le sommet des Montagnes flottantes pour retracer le redoutable prédateur rouge et jaune qui règne dans le ciel de Pandora. La prophétie se réalise lorsqu’une âme pure s’élève parmi les clans pour chevaucher le toruk pour la toute première fois et ainsi sauver les Na’vi d’un sort terrible.

 

Le spectacle propose une application à télécharger. Tout au long du spectacle, des notifications permettent aux spectateurs de faire partie du décor, grâce à leur smartphone.

 

L’ouverture est magistrale, la musique est intense, le décor impressionnant et la prestation des acrobates millimétrée. On assiste à un numéro de percussion dans les airs. 

 

On remarque tout de même que dans cette création du Cirque du Soleil, les acrobaties sont légèrement moins présentes. Il y a ce que l’on pourrait appeler un « language acrobatique » dans les déplacements des comédiens, la gestuelle est tout à fait particulière chez les omaticayas!

 

 

TORUK – Le premier envol est un croisement entre le monde d’AVATAR, le style emblématique du Cirque du Soleil et la vision artistique avant-gardiste des metteurs en scènes de spectacles multimédia Michel Lemieux et Victor Pilon.

 

La maitrise de tous les arts est parfaite. On peut parler des costumes, des marionnettes – belles et effrayantes à la fois -, des projections qui vont jusqu'à plonger le public sur Pandora et des décors sans cesse surprenants et magiques, sortis de nulle part! On retiendra l'arrivée grandiose du Toruk, un moment fort du spectacle. 

On peut également évoquer les divers tableaux et plus particulièrement celui des coulées de pierre, d'un réalisme troublant.

 

 

Plus de deux heures de show pour un spectacle familial. Un nouveau défi largement relevé par la troupe du Cirque du Soleil.

Plongez dans l’univers de Pandora, une immersion totale, une merveille pour les yeux et les oreilles...

 

 

 

SITE INTERNET DE TORUK, LE PREMIER ENVOL

 

Petit rappel sur la création du Cirque du Soleil :

 

Tout a commencé à Baie-Saint-Paul, une petite municipalité située près de la ville de Québec, au Canada, au début des années 80. Les membres d’une troupe de théâtre de rue fondée par Gilles Ste-Croix (Les Échassiers de Baie-Saint-Paul) déambulent sur des échasses, jonglent, dansent, crachent le feu et jouent de la musique. Ces jeunes amuseurs publics, dont Guy Laliberté (le fondateur du Cirque du Soleil), impressionnent déjà et intriguent les résidents de Baie-Saint-Paul.

 

La troupe fonde ensuite Le Club des talons hauts puis, en 1982, organise La Fête foraine de Baie-Saint-Paul, un événement culturel où des amuseurs publics de partout se donnent rendez-vous pour échanger et animer pendant quelques jours les rues de la petite municipalité. La Fête foraine est reprise en 1983 et en 1984. Le Club des talons hauts se fait remarquer. Guy Laliberté, Gilles Ste-Croix et leurs complices nourrissent dès lors un rêve fou : créer un cirque québécois et amener cette troupe à voyager autour du monde.

 

En 1984, le Québec célèbre le 450e anniversaire de la découverte du Canada par Jacques Cartier, et on cherche un spectacle pour faire rayonner les festivités dans toute la province. Guy Laliberté présente alors un projet de spectacle, nommé Cirque du Soleil, et réussit à convaincre les organisateurs. Le tout premier spectacle du Cirque parcourt donc le Québec. L’entreprise n’a jamais cessé ses activités depuis!