Mes Machins Choses:  #21 Sarah Mahini
Auteur: Nina Gosse
Date: 22/01/13
Mes Machins Choses:
#21 Sarah Mahini

Mes Machins Choses est de retour sur empreintes, et vous fait découvrir les 5 favoris d'une bien jolie blonde aux airs californiens, dont le blog est source d'inspiration et d'invitation aux rêveries digitales.

 

Signalement: 25 ans, Paris, blogeuse, modèle.
 


Signes particuliers: aime les massages des yeux, voue un culte à Lenny Kravitz depuis l'âge de 12 ans, dort la fenêtre ouverte été comme hiver pour écouter les mystérieux bruits de la nuit.

 

 

 

 

 

 

 

1 - Mes livres sur le Bouddhisme


J’aime le livre en tant qu’objet et l’évasion qu’il propose. Le plaisir d’être seule dans un petit monde à part, connectée à une autre réalité. J’ai toujours un livre qui traîne dans mon sac et dans mon appart, et un second livre parallèle sur le bouddhisme. Ces livres sont mon anti-spleen, ils m’apaisent. Mon préféré : Le Livre Tibétain de la vie et la mort, offert par une amie.  
 

 


2 - Ma bague


Offerte par mon mec, elle ne me quitte plus. Elle me fait penser à lui et au fait qu’il me connait mieux que personne.




3 - Ma pochette d'iPhone

 

Juste parce que je la trouve jolie, faite à la main et que je passe ma vie à la chercher – angoisse de l’égarer. L’iPhone peut se racheter, elle est unique ! 


 

4 - Ma carte postale Byron Bay, Australia


Elle est abîmée, croquée mon chat, sans valeur mais elle trône dans mes différents lieux de vie depuis des années. Une petite fenêtre ouverte sur Byron Bay et sa douceur de vivre. Un de mes lieux favoris, où j’ai appris à surfer.   



5 - Mon sac Cape Town


C’est mon it-bag à moi. Non griffé, il véhicule mon humeur du moment : « Life is Lekker - Cape Town, South Africa. » (Lekker signifiant cool en afrikaans) ; c’est une forme de bon présage pour mon déménagement sud-africain qui arrive à grand pas !
 


 

 

 

Merci à notre star du jour.


 

http://oasisinadesert.blogspot.co.uk/

http://oasis-in-a-desert.tumblr.com/

 

 

 

 

Crédits illustration : Sophie de la Rochefordière.