Interview de Margaux Avril : le charme brut de la nouvelle voix à écouter.
Auteur: Nina Gosse
Date: 29/11/12
Interview de Margaux Avril :
le charme brut de la nouvelle voix à écouter.

 

Découverte à la fois via des amis communs, et les médias l'ayant déjà grandement relayé, j'ai décidé de vous présenter à mon tour Margaux.


Une chanteuse prometteuse, une artiste complète, une fille chouette comme on les aime, bref il ne fallait pas attendre plus longtemps pour qu'empreintes-digitales (amateur de nouveaux talents) la rencontre et la questionne.

 

 

 

 

 

- Qui est Margaux Avril ?


Etudiante en photographie, parisienne, curieuse, et l'on dit parfois de moi que je suis sauvage et mystérieuse mais surtout passionnée.

 

- Comment définirais-tu ta musique (je sais il s'agit d'une question horrible, tu as le droit de le dénoncer ) ?


Je dirais que ce sont des arrangements pop spontanés, frais et lumineux, aux humeurs parfois électro, parfois acoustiques, jouant sur l'ambiguïté des sentiments...

 

- D'où t'est venue l'envie ? Comment les choses se sont-elles déroulées ?


Depuis toute jeune, j'écris dans mes carnets tout ce que j'observe, je capte des instants, des sentiments. Mais ma rencontre avec Tristan a été le déclic, le déclencheur de tout ce projet, de cette aventure. Nous avons eu une sorte de coup de coeur artistique l'un pour l'autre et très vite il m'a poussé à écrire, pour mieux interpréter ses compositions. C'était comme évident. Signer n'était pas la priorité, mais le plaisir de faire de la musique, de créer, d'essayer... Nous avons posté nos maquettes sur Noomiz et avons été n°1 du top très rapidement, plusieurs mois consécutifs. Nous avons été contacté par plusieurs labels, puis signé chez AZ/Universal. Tout s'est passé très vite !

 

- Où trouves-tu ton inspiration ?
 

Je suis principalement inspirée par ce qui m'entoure : les gens, leurs univers, leurs histoires. Des ambiances, mes expériences, des moments anodins mais plein de charmes que j'essaye d'embellir, comme lorsque je photographie.

 

- Quels sont les actus et projets à venir ?
 

Nous sommes entrain de terminer l'album !
 


 

+ L'interview très (in)utile :
 

- Une chanson pour moment mélancoli ?

"Light House" Patrick Watson

"Tears in Heaven" Eric Clapton

"Lullaby" Sia
 

- Une chanson pour aimer ?

"Dis, quand reviendras-tu ?" Barbara

"Matilda" Alt-J

"Draw your swords" Angus & Julia Stone
 

- Une chanson pour se sentir vivre ?

"A Nomads Retreat" Pantha du Prince

"It's Wonderful" Paolo Conte

"These emotions" Benjamin Diamond

"L'air de rien" Margaux Avril (hahaha!) ;)


- Une chanson favorite ?

"Porcelain" Moby

"Ize of the World" The Strokes

"Sultans of Swing" Dire Straits
 

- Ton parfum de glace préférée ?

Au Yaourt… nutella / peanut butter. C'est terrible. Je sais.
 

- Ton plus grand rêve ?

Créer un endroit conceptuel, exceptionnel. Une très grande maison aux pièces et aux ambiances éclectiques, où les gens que j'aime et que j'admire aimeraient s'y retrouver pour créer, échanger, y vivre. Une sorte de Bauhaus contemporain personnalisé…
 

- Ta manie verbale ?

Faire du franglais… Prendre l'accent belge pour faire des blagues. J'aime bien dire "putain" aussi. Oui oui… terrible.


Site officiel

Facebook 

Twitter

 

L'air de rien (clip officiel)

 


English version


- Who is Margaux Avril ?

A photography student, a Parisian, curious, and sometimes they say I’m wild and mysterious, but above all passionate.
 

- How would you define your music (I know this is a terrible question, you have the right to refuse to answer it) ?

I would say that it’s a spontaneous arrangement of pop, fresh and luminous, sometimes in an electro mood, sometimes acoustic, playing on the ambiguity of feelings…


- Where does your motivation stem from? How did things unfold for you ?

From a young age I’ve written everything I observe in my notebooks, I capture moments, feelings. But meeting Tristan was the spark, that’s what triggered this project, this adventure. We share a sort of artistic infatuation with one another and he quickly pushed me to write, to better interpret his compositions. It was so obvious. Getting signed wasn’t a priority, it was about the pleasure of making music, of creating, of trying… We posted our mockups on Noomiz and we hit the top of the charts very quickly several months in a row. We were contacted by several labels and signed with AZ/Universal. Everything happened so fast!


- Where do you find your inspiration ?

I am mainly inspired by my surroundings: people, their worlds, their stories. Atmospheres, my experiences, moments that are trivial but full of charm that I try to make beautiful, just like when I photograph.


- What are your upcoming projects ?

We’re in the midst of finishing the album !


+ The most useful/useless part of the interview:

- A song for a melancholy moment ?

"Light House" Patrick Watson

"Tears in Heaven" Eric Clapton

"Lullaby" Sia

- A song for love ?

"Dis, quand reviendras-tu ?" Barbara

"Matilda" Alt-J

"Draw your swords" Angus & Julia Stone

- A favourite song?

"Porcelain" Moby

"Ize of the World" The Strokes

"Sultans of Swing" Dire Straits

- Your favourite ice-cream flavour ?

Yoghurt… Nutella / peanut butter. Terrible, I know.

- Your biggest dream ?

To create a conceptual, exceptional space; a massive house with eclectic rooms and moods, where people I love and admire would love gathering to create, exchange, to live. A sort of contemporaneous and personalised Bauhaus (B&Q for the English)…

- Your verbal obsession?

Speaking in “franglais”… Putting on a Belgian accent to make jokes. I also like saying “putain” (fuck). Yes, yes, terrible…

Translation by Eliska Hsk.